La surveillance, ce n’est pas bon pour les enfants

See on Scoop.itBibliothèques : un nouvel essor

Une étude du Commissariat à la protection de la vie privée canadien démontre que la surveillance des pratiques sur Internet pousse le jeune public aux cachotteries surtout à partir de la préadolescence. Il préconise une relation de confiance pour favoriser l’esprit critique sur la notion de vie privée et de bonnes pratiques. A lire avant de retomber en enfance …

 

Cyrille Noël‘s insight:

Yes we educate

See on www.cnetfrance.fr

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :